J’arrive en fin de journée à Punakaiki… Le soleil est doucement en train de tomber…. je suis au bord de la mer, côté ouest ! Quoi rêver de mieux pour passer la nuit avec un coucher de soleil en prime!

J’ai longé la côté toute l’après midi…. Le ciel était un peu couvert mais tout au long de la route quelques « viewpoints » bien sympathiques  donnant d’un côté sur l’immensité de la mer de Tasman  et de l’autre côté sur une végétation luxuriante avec de nombreux palmiers assez inhabituels sous ses latitudes… Rappelons que nous ne sommes pas très loin des Alpes et des cimes enneigées….  Pourtant la région bénéficie d’un microclimat unique, lié à la présence d’un courant chaud en provenance d’Australie. (source www.kiwipal.com)

Je m’arrête sur le très touristique sentier des Pancake Rocks dans le parc national de Paparoa… Le sentier est goudronné. Une petite balade de 15/20 minutes très facile…. C’est incroyable ces formations rocheuses comme un empilement de crêpes (d’où le nom de pancake rocks je suppose….

Quand on regarde bien on a l’impression de voir des animaux (lapin, cochons….)

Le fameux « blowhole » mais a marée basse donc un peu moins spectaculaire que sur la video ci dessous… Néanmoins cela reste impressionnant de voir à quel point la nature à sculpté le trou dans la falaise…. Ce phénomène de Blowhole, j’ai eu la chance de l’observer au Jack’s Blowhole dans les Catlins et aussi à Tunnel Beach à Dunedin…. Cela reste impressionnant à observer….

MINUTE CULTURE !

« 30 millions d’années ! C’est le temps qu’il aura fallu pour donner naissance à ces falaises. Un chiffre qui donne le vertige. Peu à peu, les dépôts de sédiments et la décomposition des créatures marines se sont solidifiés pour former de la roche. Aujourd’hui encore, l’explication scientifique du phénomène reste incomplète. Les différentes couches qui se sont accumulées auraient dû rester cachées sous la surface. Mais des tremblements de terre ont soulevé l’écorce terrestre.  Chaque empilement raconte une partie de l’histoire de la Terre. Les couches de calcaire remontent le temps pour atteindre l’âge reculé de l’oligocène. Une période qui coïncide avec la deuxième extinction de masse depuis la disparition des dinosaures.  L’eau de mer est propulsée à la verticale le long de cheminées creusées dans les Pancake Rocks. Ce phénomène engendre de véritables geysers que l’on appelle des blowholes (trous souffleurs) – que je n’ai malheureusement pas eu la chance de voir ! .L’écume est projetée à plusieurs mètres de hauteur et retombe en ruisselant sur les Pancake Rocks. Le spectacle est particulièrement impressionnant, et donne naissance à des arcs-en-ciel éphémères. Les blowholes ne sont pas toujours en activité. La plupart des guides vous expliqueront qu’il faut venir à marée haute pour les admirer. Mais ce n’est pas suffisant, car d’autres facteurs sont indispensables. Il faut que les vagues viennent heurter la roche de plein fouet. Planifiez votre voyage pour arriver une heure avant ou après la marée haute.  » (source www.kiwipal.com)

Après cette petite balade qui m’a bien dégourdi les jambes après plusieurs heures de voiture, je me mets en quête d’un camping. Il y en a justement un a quelques kilomètres des Pancake Rocks sur la plage…. Le rêve…. Il y a la queue à la réception, je croise les doigts pour qu’il reste de la place quand arrive mon tour…. Ouf ! Par contre, c’est mon côté kinder ça, mais j’ai un mal de chien à m’orienter dans le camping et ce n’est qu’au bout de 10minutes à tourner et retourner le plan que je trouve mon emplacement…. Je me retrouve à côté d’un couple de Hollandais qui vivaient en NZ pour leur travail et qui s’apprêtent à repartir aux pays bas et qui font le tour du pays avant ! La fille qui m’avait emprunté ma casserole m’a même donné des pâtes qu’elle avaient cuites en trop ! Nickel ça de moins à cuisiner pou ce soir…. Je me dépêche de manger, de faire la vaisselle et de prendre ma douche. Il n’y a que 3 douches seulement pour l’ensemble du camping et 2 personnes qui font la queue devant moi quand j’arrive…. je prends mon mal en patience mais y en a tu te demandes ce qu’elles font des les douches pour être aussi longues…. J’arrive même a prendre le temps de faire une petite lessive et de l’étendre avant d’aller rejoindre à plage a 20 mètres de mon emplacement!

Whaou ! la lumière est juste magnifique…. Il y a un petit lac devant les dunes…. Ca donne des photos sensationnelles.

Le retour de Lili ! Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas regardé de coucher de soleil !!!

Et la Grande Céline…. Toujours aussi grande ! 😆

Et je ne vous parle même pas des couleurs du ciel ! Regardez par vous même….

 

Malheureusement je ne ferai qu’un bref passage sur cette magnifique côte…. laissant de côté le parc national de Paparoa , ses grottes, ses lacs, ses canyons et ses pingouins bleus…..

Dans 3 jours je dois être à Picton pour prendre le bateau…. Et demain j’aimerais arriver au Parc National d’Abel Tasman qui est encore en théorie à 4h de route de Punakaiki mais en pratique il faut souvent compter une heure de plus…. Un peu frustrant quand même de courir comme ça après un bateau…. Mais comme pour tout dans la vie, il faut faire des choix… et comme chacun sait…..

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *