Comme je racontais dans mon précédent article, je suis arrivée à Dunedin sous des pluies torrentielles…. A tel point que nous ne pouvions même pas descendre de la voiture sans avoir les pieds mouillés…. Garées (j’étais avec Anouck, la fille belge que j’avais rencontré à Oamaru) à pétaouchnok, les 10/15 minutes à pieds pour rejoindre le i-site de Dunedin nous ont suffit pour être trempées de la tête aux pieds…. Nos chemins avec Anouk se sont séparés là et je suis allée me garée là où ça coutait pas un bras, pour me poser toute l’après midi dans un resto/bar pour me changer et essayer de sécher mes affaires…. J’en ai profité pour vous écrire mon article sur Oamaru…. J’ai su après coup qu’en fait ce n’était pas une simple pluie torrentielle mais une tempête , la tempête Fehi tout droit venue de Nouvelle Calédonie, qui avait fait de sacrés dégâts sur l’ile du Sud et avait placé Dunedin en état d’alerte….voir l’article ici.  La nuit dans le camping de Dunedin a été plutôt agitée…. Je ne pense pas que mes voisins d’emplacement aient dormi là ;p

Le lendemain la météo est un peu moins méchante mais pas terrible non plus, je décide de partir découvrir la péninsule d’otago, un peu comme une île…

Malgré le temps pas terrible les paysages sont encore une fois superbes…. j’imagine qu’avec le soleil, l’effet whaou doit être indescriptible… Les routes sont un peu flippantes sur cette péninsule ! Toutes petites, beaucoup de virages et la mer sur le coté sans aucune barrière de sécurité…. Autant vous dire que moi qui aime bien regarder le paysage en conduisant je regardais plutôt ma route et du coup m’arrêtais souvent, sous la pluie, sur les petites aires de stationnements qui jalonnent la route….

 

 

Arrivée tout au bout, je visite le Royal Albatros Centre… Un endroit où les Albatros royaux sont soignés et où ils se reproduisent en toute tranquilité…. 55 NZD pour les observer derrière une vitre…. Je me tâte… En observant le paysage qui est plutôt pas dégueu je lève la tête et là j’en vois quelques uns qui tournoient au dessus de nos têtes…. MAGNIFIQUES ! Les mouettes à côté elles ont l’air riquiqui !

 

En contrebas du Centre, un petit chemin mène à une plage où des dizaines de lions de mer se prélassent…. On en peut pas les approcher mais on n’est pas très loin non plus…. C’est rigolo leur démarche un peu pataude, ils sautent un peu lourdement pour atterrir sur leurs nageoires avant…

De l’autre côté de la pointe de la presqu’ile la vue est magnifique, avec la tempête les vagues viennent se claquer contre la falaise, c’est impressionnant…. mais difficile à retranscrire en photo avec mon téléphone… Dans ces moments là, comme quand j’aperçois un animal de loin, je regrette de ne pas avoir de téléobjectif, mais la vie de backpacker nécessite des compromis….

 

Donc je fais avec ce que j’ai…

Je rentre tout doucement sur Dunedin dans l’espoir qu’il s’arrête de pleuvoir pour visiter un peu la ville. Je la découvre via un itinéraire qui répertorie toutes les oeuvres de Street Art, ces grandes fresques peintes sur les murs de la ville, bien souvent sur les murs des parkings…. C’est sympa.

 

             

 

             

La ville ne présente pas un grand intérêt sans cela, mis à pat la gare dans un style très « scottish » (les origines de la ville de Dunedin), la cathédrale St Paul et la mairie… L’intérêt il est plutôt dans les alentours de la ville ….

 

 

Le soir je dors dans un autre camping sur les hauteurs de la ville, juste à côté d’une petite cascade (pas très calme la nuit mais on va dire que ça berce). Le lendemain, je pars découvrir le Jardin Botanique de Dunedin, non loin du camping justement sur les hauteurs de Dunedin….Il est relativement grand avec un jardin haut (azalées, rhododendrons, et diverses plantes du monde….) et un jardin bas avec une roseraie, un jardin chinois, des étangs, un café et un jardin d’hiver dans lequel j’ai pu voir un Arum Titan…. Une plante gigantesque comme sont nom l’indique qui à un cycle de vie sur plus de 10 ans, le bulbe après une période de « jachère » va redonner soit une feuille et un arbre soit une fleur…. Ici le bulbe était en pleine floraison.

               

Ce qui m’a surtout marqué dans ce parc c’est la magnifique volière avec des variétés de perroquets tous aussi colorés les uns que les autres, dont un « sulfur crested cockatoo » qui disait « hello » quand il en avait envie (c’est le blanc sur les photos)… lol ! En repartant du parc, je croise un couple de mariés venant faire des photos…. Je peux comprendre étant donné la beauté du parc….

 

 

Je prends la direction de Baldwin Street qui apparemment serait la rue la plus penchée du monde (20% en moyenne) avec pour la dernière portion une pente à 35% ! C’était juste après le repas, donc une petite balade digestive s’imposait…. Je l’ai gravie à mon rythme…. Jugez en par l’inclinaison de la maison par rapport à la route…. Les skateurs  doivent s’en donner à coeur joie…. Enfin ça dit surtout être casse gueule…

 

 .

 

Le soleil à l’air de reporter le bout de son nez, du coup je pars explorer l’autre côté de la péninsule d’Otago, jusqu’à un village qui s’appelle Aramoana… Encore une fois la route est super étroite et plonge directement dans la mer…. Avec les pluies des jours précédents je ne serai pas surprise si les petits « éboulements » de route à côté desquels je suis passés étaient des à cela…. Sur cette route j’ai du croiser 4 ou 5 voitures…. C’est désertique…J’arrive à Aramoana d’où je peux apercevoir le Royal Albatros Center visité la veille…. Cette fois avec le soleil… La plage d’Aramoana est une plage de sable blanc, déserte….

Je pousse jusqu’à Long Beach , un peu plus au nord où se déroule une compétition de Surf…. C’est sympa à regarder…. Pas les surfeurs (je vous vois venir…) mais le défi entre le surfeur et la vague…. Mais ce qui me surprend encore plus quand j’arrive là c’est de voir littéralement un phoque ou un loup de mer vu la taille, côtoyer la plage aux côté des surfeurs et retourner tranquillement se baigner avec eux… La Nouvelle Zélande est incroyable pour ça , les hommes et les animaux se côtoient sans quasiment aucune crainte l’un de l’autre…  Un autre phoque est là sur la plage à faire la larve….

Sur la route du retour je m’égare un peu vers Purakanui , la route est magnifique et laisse entrevoir des vues sur les différentes baies au nord de Dunedin….

Je passe par Port Chalmers qui est un port de marchandises…. D’ailleurs alors que je revenais de Aramoana, sur la route un porte containers était en train d’entrer à Port Chalmers escorté par 2 bateaux de police… Et oui il ne faut pas oublier que la Nouvelle Zélande est une île avec 4,7 millions d’ habitants et qu’ils ont besoin de bien de consommation….Ahh  la « sacro-sainte » consommation… Ici aussi elle est bien présente avec des magasins low-cost partout !

Bref, en fin d’après midi petit détour par Tunnel Beach. Le sentier qui même à l’attraction est bien pendu… A l’aller en descente, donc j’y vais allègrement… Par contre sur le retour ça a l’air corsé, à en juger par les mines ruisselantes des touristes sur le retour…. Lol…. Au détour d’un virage la vue sur ce rocher qui se détache dans la mer est splendide… Il y a un trou creusé dans la roche dans lequel s’engouffrent les vagues… en parlant de trou, en revenant sur mes pas, je vois une espèce de tunnel encore une fois creusé dans la roche mais cette fois par l’homme. Ce tunnel mène en contrebas  à une petite crique. Par beau temps il doit être agréable de s’y reposer… Allez on remonte…. Effectivement je comprends pourquoi il est écrit sur le panneau à l’entrée du chemin 15 minutes aller 30 minutes retour ! Sur ce une bonne nuit dans le premier camping où j’avais séjourné…. Et demain en route vers le sud et les Catlins….

 

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *